Bienvenue sur notre blog collaboratif : Les Petites Filles Modèles.

"Mes Petites filles modèles ne sont pas une création ; elles existent bien réellement : ce sont des portraits ; la preuve en est dans leurs imperfections mêmes." Comtesse de ségur , 1858

Des petites filles modèles à notre façon. Un alcool baroque saveur citron rouge, un conte grotesque paré d'ivoire et d'ivresse. Nous vous présenterons ici notre univers teinté d'absurde et d'humour noir. Sara Amaktine est davantage spécialisée en texte, Céline Citronrouge en image, mais la cocktail est complet et se fait à tous les étages. Bonne visite !

Gisette, présentation




La playlist de Gisette


Gisette n'a pas toujours toute sa tête.
Elle ne vit pas à notre époque mais dans des temps révolus où les disques vinyles sont rois et le pain d'épice maison trône sur les tables familiales, à l'heure du goûter.
Gisette aime tricoter des pulls qui grattent et écrire de longues correspondances sur du papier à lettres. Elle aime le lait tiède, la citronnade qui pique la langue et les biscuits rassis. Gisette est pieuse, philanthrope, toujours volontaire et dévouée pour aider son prochain, le sourire aux lèvres. Elle aime la prière du soir et le mot Amen.
En compagnie de Bartholomée, chat orphelin borgne et malingre sauvé de la misère des ruelles, Gisette passe de longues soirées à broder des napperons en écoutant de vieilles chansons. Souvent, son imagination et son coeur se laissent bercer par des films anciens, des romances enflammées, des gentlemen bravant la mort pour leur bien-aimée, et des comédies musicales de Broadway. Elle collectionne les icônes religieuses, les chapelets, et les tasses à thé décorées.
Gisette a huit ans et son héroïne est sa cousine et voisine de palier, Marcelle. Elle admire sa bravoure, sa témérité, son combat contre les injustices. En secret, elle rêve d'endosser, elle aussi, le costume de preux chevalier. Lorsque la timidité l'emporte, elle zozotte et butte parfois sur les mots, son strabisme s'accentue, mais dans le quartier de S. Street, tout le monde aime le parfum d'innocence et de naïveté de miss Gisette.

(présentation façon Jeunet)

Aucun commentaire: